Les épreuves par équipe ont démarré ce jeudi. A l’issue d’une première journée riche en émotions, quatre « teams » France sont assurés de ramener au moins une médaille de bronze. En revanche, les féminines classe 6-8 sont éliminées. Avec onze médailles au total (en comptant les 7 gagnées en simple), la France avance au rythme espéré et est déjà certaine de faire mieux qu’il y a deux ans.

Pas de répit pour les pongistes tricolores. Au lendemain d’une journée marquée par sept médailles, dont deux titres, décrochés en simple, les Bleus entraient en lice par équipe.

Premier enseignement : huit des neuf équipes de France engagées sont encore en lice. Et quatre d’entre elles sont assurées de jouer les demi-finales, synonymes de médailles de bronze au moins.

Il s’agit du duo Lamirault-Molliens, toujours aussi solide en classe 2, de la toute nouvelle paire, composée par Merrien et Noël en classe 3, des Bleus « classe 5 » où l’on retrouve le trio Thomas, Delarque, Savant-Aira et du binôme classe 10, Bohéas – De La Bourdonnaye.

Ces derniers, ont battu difficilement le Monténégro (2-1), avant de signer un exploit authentique en battant les vice-champions paralympiques espagnols (2-0). Leur dernier match contre la Russie, ce vendredi devra leur permettre de continuer à prendre de la confiance. Mention particulière aussi à l’équipe classe 3 qui s’est notamment jouée de la Suède. Lamirault et Molliens sont restés fidèles à eux-mêmes en ne laissant aucune chance à la Serbie et à la République Tchèque. Enfin, le trio des classe 5 ont arraché leur billet contre l’Angleterre, malgré la défaite de Maxime Thomas. « Les champions d’Europe en titre sont toujours là et c’est ce que l’on retiendra » apprécie Stéphane Lelong, le directeur sportif des Français.

Mais cette journée a aussi apporté son lot de satisfaction en classe 6 et en classe 9. Le duo Herrault-Gründeler a remporté son premier match de la journée et conserve donc ses chances pour rejoindre le dernier carré. Les jeunes Didier et Berthier, en classe 9, sont eux en ballottage favorable pour une place en demi-finale de la classe 9. Leur victoire contre la Suède est à ranger parmi les exploits de la journée. « Ils ont été très solides en double pour s’imposer 3-2 alors qu’ils étaient menés 0-2, détaille le DS, très heureux pour la relève française. Clément Berthier a ensuite réalisé un match stratosphérique pour battre Gustafsson, n°6 mondial classe 9. » Ils devront confirmer cette belle victoire contre les Néerlandais ce vendredi.

La doublette Dourbecker-Messi (classe 7), après son succès 2-0 contre les Russes et sa défaite contre le Danemark n’est plus maître de son destin.

La paire Bertrand-Lafaye (classe 1-3), en revanche, devra battre la Finlande et surtout la Turquie pour monter sur le podium. « Mais la mission n’est pas gagnée d’avance, prévient le directeur sportif. Néanmoins, Fanny et Isabelle pourront s’appuyer sur leur très bonne prestation contre les Italiennes, championnes du monde en titre. » 

Stéphane Lelong ajoute : «  Avec onze médailles assurées, nous sommes dans nos objectifs en termes de quantité. Maintenant, il faut réussir à convertir certaines de ces médailles en titre. Et voir quelques équipes actuellement en quarts se hisser dans le dernier carré ou mieux. »

La journée de jeudi

Hommes.

Classe 1-2. France – Serbie : 2-0 ; France – Rép. Tchèque : 2-0.
Classe 3. France – Rép. Tchèque : 2-0 ; France- Suède : 2-1.
Classe 4-5. France – Belgique : 2-0 ; France – Angleterre : 2-1.
Classe 6. France – Slovaquie : 2-0.
Classe 7. France – Russie : 2-0 ; France – Danemark : 0-2.
Classe 9. France – Suède : 2-0.
Classe 10. France – Montenegro : 2-1 ; France – Espagne : 2-0.      

Femmes.

Classe 3. France – Italie : 0-2.
Classe 6-8. France – Norvège : 0-2 ; France – Pologne : 1-2

Le programme de vendredi

Hommes.

Classe 1-2. France – Hongrie (12 h 30).
Classe 3. Quart de finale (17 h 45).
Classe 5. Quart de finale (16 h).
Classe 6. France – Russie (10 h 45).
Classe 7. Quart de finale (14 h 15). Demi-finale (17 h 45).
Classe 9. France – Pays-Bas (12 h 30). Quarts de finale (17 h 45).
Classe 10. France – Russie (14 h 15).

Femmes.

Classe 1-3. France – Croatie (10 h 45) ; France – Turquie (16 h).